Cinéma #12 – 21 Jump Street

Défi calendrier de l’Avent : Jour 10 sur 24

Bonjour, bonsoir à tous, c’est Komorebi. J’ai découvert récemment 21 Jump Street et j’ai envie d’en parler. N’hésitez pas à passer une petite tête dans les commentaires, qu’importe pourquoi d’ailleurs. Allez, on accélère tout ça et on lance cet article.


Qu’est-ce que c’est ?

Réalisation : Phil Lord, Chris Miller
Scénario : Michael Bacall, Jonah Hill
Acteurs principaux  : Channing Tatum, Jonah Hill, Brie Larson, Dave Franco, Ice Cube
Sociétés de production : Columbia Pictures, Metro-Goldwyn-Mayer, Relativity Media, Original Film, Cannell Studios
Pays d’origine : États-Unis
Genre : Comédie policière
Durée : 109 minutes
Sortie : 2012

Série
22 Jump Street (2014) ➡️

21 Jump Street est le deuxième film du duo composé de Phil Lord et Chris Miller. Leur coup d’essai était bien éloigné de l’univers policier et comique de 21 Jump Street, puisqu’ils ont réalisé… Tempête de boulettes géantes, un long métrage d’animation pour enfants !

Au lycée, Schmidt et Jenko étaient les pires ennemis, mais ils sont devenus potes à l’école de police. Aujourd’hui, ils sont loin de faire partie de l’élite des flics, mais ça pourrait changer… Mutés dans l’unité secrète de la police, l’équipe du 21 Jump Street, dirigée par le capitaine Dickson, ils vont troquer leur arme et leur badge contre un sac à dos et se servir de leur physique juvénile pour infiltrer un lycée.
Le problème, c’est que les ados d’aujourd’hui ne ressemblent pas du tout à ceux de leur époque. Schmidt et Jenko pensaient tout savoir des jeunes mais ils sont complètement à côté de la plaque. Ils vont aussi vite s’apercevoir que certains problèmes de leur propre adolescence sont loin d’être réglés. Les revoilà face aux angoisses et aux terreurs des ados, avec une mission en plus…


Ce que je n’ai pas aimé :

  • C’est pas vraiment ce que j’aurai cru :

Encore une fois je trouve ça malheureux que nous soyons face à un point négatif qui ne dépend pas de moi, enfin pour une partie insuffisante seulement. En effet, sans que je ne le sache vraiment, j’avais plutôt envie de découvrir ce film et de l’apprécier à cause de certaines expériences. Notamment car j’ai l’impression d’avoir entendu de nombreuses fois parler de ce film et uniquement en bien en fait. Mais peut-être que je me suis fait biaiser par MisterFox, le créateur de contenus sur internet qui parle avec passion de doublage. En effet, cette personne de bon goût en parle vraiment souvent et en des termes vraiment très très élogieux donc ça a sans doute créé une attente en moi sans que je m’en rende compte. Et qui dit attente dit déception, qu’importe la qualité du produit final. Parce que le film est très bien, ses éléments principaux marchent bien sur moi comme vous le verrez dans la deuxième moitié de l’article et pourtant, juste parce que ce n’est pas ce que j’avais inconsciemment imaginé et que je ne peux pas être extrêmement élogieux, cela me dérange un peu. Donc la leçon que nous devons retenir les enfants c’est : arrêtez avec les bandes annonces, arrêtez de lire des critiques avant de découvrir des œuvres et surtout faites 10000 pas par jour, bougez 30 minutes en augmentant votre rythme cardiaque. Peut-être que le dernier point n’a rien à voir et est un habile piège, c’est à vous de voir.


Ce que j’ai aimé :

  • Une belle parodie :

Nous avons une comédie parodique dans le programme aujourd’hui. Il y a des parodies et des moqueries concernant les policiers et les films de policiers en tout genre. Il y a des parodies et des moqueries sur les lycéens et sur les films de lycéens en tout genre. Et c’est assez drôle d’avoir un mélange des deux. Et malgré tout ça, ce n’est même pas le seul type d’humour dont fait preuve le film vu le côté un peu absurde de certains gags. Mais c’est surtout le côté parodique du monde réel et des deux types de films cités précédents qui me parlent. Je trouve ça vraiment malin d’affronter les clichés et de faire rire avec par les clichés eux-mêmes. C’est-à-dire que les clichés présents dans le film correspondent aux policiers et aux lycéens liés à l’année du film. Or, le duo principal était lycéen bien avant ça et a donc en tête uniquement les clichés de leurs époques. Et c’est cet affrontement de clichés bien différents qui fonctionne. Et donc je me pose des questions, est-ce que les lycéens sont vraiment limités à un seul caractère, à un seul trait physique et que ceci suffit à les ranger en castes différentes qui n’ont pas vraiment d’interactions entre elles ? Ou est-ce juste une exagération parodique pour faire rire et pour servir l’écrasement des anciens clichés ? Je ne vous apporterais pas la réponse car ce n’est pas mon rôle mais mon rôle est bien de faire semblant d’être intelligent en ramenant quelques faits et en posant quelques questions. Enfin, des fois quoi.

  • Le duo en tête d’affiche :

Je ne pense pas avoir spécialement croisé Jonah Hill ou Channing Tatum jusqu’ici dans mon parcours loin du cœur des acteurs mais près de mes yeux. Mais cela se voit qu’ils s’amusent bien ensemble ainsi que des différentes situations et avec les autres personnages également. Et voir des humains s’amuser donne envie de s’amuser et ça fonctionne. Je ne sais pas juger s’ils jouent bien ou non mais ils fonctionnent très bien sur ces rôles . Mais c’est surtout par cette amitié qui a dépassé les différences du lycée et qui doit y faire face à nouveau mais dans l’autre sens que le duo fonctionne grandement. Autant, comme je l’ai déjà soulevé, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et j’ai été un peu déçu par rapport à ce que j’en avais entendu, autant ce duo d’acteurs et de personnages est une bonne surprise. Ah ça m’embête, je ne sais pas parler de comédies vraiment ! Finalement, il y a plein de choses que je ne sais pas faire et ça m’intrigue car je suis une créature parfaite quand même. Bref, il y a évidemment le coup classique de tout duo qui se respecte, de tout ceux traités comme un vieux couple. Le fameux coup que je n’aime pas de briser le duo artificiellement avec un quiproquo pas terrible qui ne créé qu’un très léger rebondissement. Mais là, nous avons le coup habituel qui est amené doucement, qui a une conclusion mignonne et logique et surtout qui s’explique vraiment très bien par le contexte. Le seul vrai problème c’est la façon dont il finit de s’en rendre compte qui est un peu cliché alors qu’il comprenait petit à petit. J’aime ce duo et j’aimerais bien le revoir si il y avait un deuxième film. Oh…


2 points positifs sur 3, soit :

13,33/20


Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire. J’espère que vous avez pris autant de plaisir à me lire que j’en ai pris à écrire. Portez vous bien, faites vous plaisir, à Komorebientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s