Série #05 – Brooklyn nine-nine saison 5

Défi calendrier de l’Avent : Jour 2 sur 24

Bonjour, bonsoir à tous, c’est Komorebi. J’ai découvert récemment la cinquième saison de Brooklyn nine-nine et j’ai envie d’en parler. N’hésitez pas à passer une petite tête dans les commentaires, qu’importe pourquoi d’ailleurs. Allez, on accélère tout ça et on lance cet article.


Qu’est-ce que c’est ?

Série : Brooklyn Nine-Nine
Pays d’origine : États-Unis
Chaîne d’origine : FOX
Diff. originale : 26 septembre 2017 – 20 mai 2018
Nb. d’épisodes : 22

Chronologie
⬅️Saison 4

Jake et Rosa s’adaptent à la vie en prison et doivent naviguer dans le milieu carcéral tandis que l’équipe travaille sur leur défense. Une fois les deux policiers innocentés, le couple de Jake et Amy évoluera de façon significative.


Ce que je n’ai pas aimé :

  • Des épisodes perdus au milieu de cette excellente saison :

Nous voilà à 110 épisodes de Brooklyn nine-nine. Et comme je l’avais déjà mentionné dans les précédents article sur cette série, bien que j’apprécie grandement cette petite équipe haute en couleur et cet humour où le but est d’être absurde ou de réduire un peu l’égo des autres, il y avait des risques que certains épisodes deviennent redondants ou alors bien moins pertinents à force de multiplier les intrigues et les épisodes mais avec un nombre d’ingrédients plutôt limité. Et justement, directement après le visionnage de cette saison, je me suis dit que j’avais vu quelques épisodes un peu plus oubliables. Et c’est d’ailleurs vérifiable puisque j’écris cet article deux mois après mon visionnage et je ne me souviens que de peu d’épisodes (merci moi-même d’avoir déjà mis le titre des points de cet article). D’ailleurs, si vous voulez savoir, vous lisez cet article trois mois après mon visionnage. Evidemment que les épisodes restent toujours sympathiques mais il fallait bien que je soulève le seul point que j’ai trouvé un peu en dessous cette saison.


Ce que j’ai aimé :

  • Le fil rouge de la prison :

Ce qui vient en toute logique après ma remarque sur le fait qu’il y ait quelques épisodes un peu en dessous du lot, je suis toujours aussi agréablement surpris par les épisodes avec un fil rouge et une thématique un peu différente. Et les épisodes en prison du début de la saison m’ont vraiment fait plaisir d’un bout à l’autre. C’est très drôle de voir l’autre côté de la pièce, c’est très drôle de voir ce que Jake est obligé de faire afin de pouvoir survire puis de pouvoir partir. Et ce, malgré des alliances et des trahisons qui n’ont aucun sens à la base mais qui arrivent toujours parfaitement à bien se justifier. Les relations entre les personnages fonctionnent bien, que ce soit les anciens qui apportent un soutien moral vraiment agréable à voir et avec des nouveaux qui apportent un humour constant et une légère pression permettant d’équilibrer les émotions. Ces épisodes sont vraiment mes préférés de la saison je pense, tant ils fourmillent de bonnes idées et de nouveautés.

  • La quête d’amour :

Je suppose que j’avais regardé à nouveau le film « Adieu les cons » peu de temps avant d’avoir écrit le nom des quelques points que je soulève dans cet article. En effet, le nom de ce point est une des phrases qui m’a marqué dans les nombreuses tirades excellentes qu’a le personnage joué par Nicolas Marié. Le fameux « c’est une quête d’amour » s’accorde assez bien avec les épisodes de la dernière partie de la saison puisque la relation entre Jake et Amy est au centre de plusieurs épisodes ou apparait quand même en filigrane quand le sujet de base est diffèrent. Et c’est vraiment agréable au possible de voir des rebondissements autour de leur histoire commune tant il y a une synergie certaine entre eux. Et j’ai vraiment hâte de voir jusqu’où ils vont pouvoir aller en restant pertinent mais les changements subtils apparaissant entre eux permettent d’offrir des épisodes différents.

  • Une histoire d’élection :

C’est étrange dis donc. J’ai vraiment l’impression de ne soulever que les fils rouges de la saison dans les points forts de celle-ci. Ce qui est d’ailleurs plutôt cohérent avec le seul point faible que j’ai soulevé. Comme si j’arrivais bien à retranscrire un avis logique malgré le fait que je ne fasse que soulever des points aléatoires au fur et à mesure de mes pensées. Nous avons donc un point fort grâce à un lieu qui change les règles. Puis grâce au duo principal et leur évolution ensemble qui change quelques règles. Et là, ça concerne donc le capitaine Holt et il a une rivalité et une amitié vraiment splendide avec une autre personne dans une course à l’élection au sein de la police. Ce personnage est tellement touchant par sa façon totalement maladroite de montrer ses sentiments mais de le faire quand même en prenant autant soin de sa famille que de ses rêves. Et je pense que, malgré lui, c’est un des personnages qui me fait le plus rire. Alors le voir en compétition contre la seule autre personne qui lui ressemble alors qu’ils essayent tous les deux de se démarquer est vraiment passionnant.

  • Les émotions sont justes :

Ahah, vous voilà bien soufflé maintenant, je n’ai pas parlé que des fils rouges ou non finalement. Effectivement, cette saison essaye de nous faire traverser une grande galerie d’émotions au fil des épisodes, principalement l’humour car, je ne sais pas si vous le savez, malis il s’agit d’une série humoristique. Et pourtant, malgré l’énorme réussite de cette émotion, ce n’est clairement pas la seule qu’arrive à nous faire partager cette saison avec brio. C’est sûr que quand il y a de la fierté, de la complicité, des gros messages, de la nostalgie, un peu de tristesse, tout se passe bien comme les personnages ont été développés pendant longtemps et qu’ils ont été attachés à nous. Je n’ai plus vraiment d’exemples précis en tête à vous partager là mais je suis passé par pléthore d’émotions devant cette brigade, devant cette équipe, même si elle se retrouve un poil amputée, j’aime cette brigade !


4 points positifs sur 5, soit :

16/20


Merci beaucoup d’avoir pris le temps de me lire. J’espère que vous avez pris autant de plaisir à me lire que j’en ai pris à écrire. Portez vous bien, faites vous plaisir, à Komorebientôt !

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s