Flops | Bilan 2020 (2/3)

Bonjour à tous et bienvenue sur l’étape médiane de ce bilan de l’année qui vient juste de se conclure. Il y a un jour seulement, nous faisions une rétrospective du blog tout en faisant des plans sur la comète pour 2021. Dans un seul jour, il y aura un article que je vais adorer écrire puisque je vais parler d’oeuvres m’ayant marquées en bien au cours de l’année dans différents domaines. Et aujourd’hui, article compliqué, car comme vous l’aurez vu au titre, je vais parler d’oeuvres m’ayant marquées en mal au cours de l’année, ce qui n’est pas l’exercice le plus plaisant. C’est parti !

Avant de me lancer, je préviens que le but de cet exercice n’est pas de cracher mon venin inutilement sur les films, séries, jeux vidéos et mangas qui m’ont déçu mais juste d’essayer de comprendre pourquoi je suis passé à côté. C’est d’ailleurs peut-être à vous de m’expliquer ce que j’aurais raté. De plus, une œuvre mal classée n’est pas nécessairement si mauvaise que ça à mes yeux mais elle aura juste été devancé par un trop grand nombre de productions qui m’ont plus parlé. Bon, j’arrête cette introduction ici, puisque cette partie du bilan ne s’appelle pas introduction mais flops, Bonne lecture !


Cinéma

Déjà, le premier élément à prendre en compte, c’est que je suis allé seulement 8 fois au cinéma au cours de l’année et que j’ai découvert, à mon grand regret, deux film directement sur Disney + (soit une baisse de 52% par rapport à 2019 avec mes 21 séances). Mon top 10 n’aura donc aucune valeur, comme d’habitude, car il ne s’agit que de mon avis, et aucun sens puisque faire un top 10 avec 10 films n’est pas forcément intéressant ici. Je suis triste car une seule séance sur ces dix m’a déplu, il n’y aura donc que ce film dans l’article du jour. Sinon, c’est une excellente nouvelle d’avoir eu autant de belles séances. Bref nous allons dorénavant nous intéresser au film que j’ai placé à la dixième place pour s’enfoncer dans les moments les moins agréables que j’ai passé dans ces salles obscures cette année.

Dixième place : Mulan

Et oui, si vous avez suivi mon année à la perfection, vous n’avez vu que huit articles sur les dix séances de cinémas que j’ai fais cette année. Bon, comme il manquait les deux disponibles sur Disney plus, vous aviez peut-être compris quels étaient les deux films qui n’ont pas eu d’articles. Ceux-ci auront peut-être le droit à un article commun lors de la reprise 2021. Sans doute même d’ailleurs. Je ne vais donc pas particulièrement développer ici mais je suis contre Disney pour deux raisons ici. Le fait qu’il ne soit distribué que sur Disney plus, tout comme Soul, et que ça ne va aucunement aider les salles à leur retour, si retour il y a et je ne peux absolument pas cautionner une telle action. Le deuxième point qui me donne envie d’être contre Disney est le fait que le film ne me parle pas du tout. Je n’étais pas forcément attaché au dessin animé de base et je suis content que le film live s’en éloigne car cela ne sert à rien de refaire exactement la même chose. Mais, le scénario ne me parle clairement pas du tout puisque le propos du long-métrage me semble assez en contradiction avec le nouveau personnage féminin chez les antagonistes par exemple. Je ne sais pas, que ce soit dans la mise en scène, dans les propos ou les personnages  il y avait toujours des éléments qui n’allaient pas et qui m’éloignaient de plus en plus du film. Ce n’est donc pas avance un grand étonnement que ce film est celui que j’ai le moins aimé de l’année alors que j’avais déjà un a priori fortement négatif. D’ailleurs, à la maison, une personne sur quatre a été conquise par le film pour la raison suivante : « j’adore les films chinois ». Bref, ce film est le seul du flop et je ne veux pas en parler plus car un article a moitié dédié arrive prochainement. En attendant, regardez le ou pas, ce n’est pas à moi de le décider.

On pourra d’ailleurs noter que ce flop contient 1 films Disney et qu’il en comptait déjà trois l’année dernière. Est-ce que cela signifie un ras le bol du studio aux grandes oreilles ? Ou le retrouvera t’on demain pour les tops ?


Film découverts à la maison

J’ai découvert 24 films de chez moi cette année (-17%). Certains étaient étonnamment mieux que d’autres mais aucun ne mérite de figurer dans ce flop, c’est assez dingue ! J’ai quand même découvert 34 films sur toute l’année est un seul ne m’a pas plu au point d’apparaître ici alors que les autres m’ont au moins fais passer un moment sympathique. On passe donc directement au thème suivant et on espère que j’aurais plus d’éléments à soulever même si c’est positif de ne pas avoir d’oeuvres à enfoncer.


Séries

Je tiens toujours moins le compte niveau séries que je découvre car le média m’intéresse quand même grandement moins que le précédent même si je n’arrive pas à faire autre chose en en regardant, je vais juste essayer de ressortir quelques œuvres ou saisons m’ayant bien peu intéressées. Je ne promet pas grand-chose mais cela me servira légèrement de journal intime à ce niveau là.

Brooklyn 99 saison 2

Je vous avais parlé, courant 2019, de la saison 1 de Brooklyn 99 puisque j’avais regardé quelques épisodes lors d’un repas chez ma sœur un jour et que je voulais découvrir cet univers qui m’a bien fait rire. Et là, cela fait tout de même un an et demi que j’ai écris l’article sur la saison 1 et je n’ai toujours pas terminé la saison 2. En effet, sans que ce soit particulièrement mauvais, et sans qu’il y besoin d’enchainer les épisodes car il s’agit d’une simple série humoristique. Ainsi, ce n’est absolument pas dérangeant mais même de temps en temps, je n’arrive pas à avoir envie de me poser devant cette petite série. Jai regardé une dizaine d’épisodes assez rapidement en début d’année puis j’ai fais une pause d’au moins huit mois, puis j’ai regardé 10 épisodes en un jour et je n’ai toujours pas regardé ceux qui restent. Je ne sais pas pourquoi cela fonctionne à ce point comme ca. En même temps c’est le but d’une série humoristique mais par rapport au rythme de mes autres visionnages, cela suffit pour placer cette saison dans les flops.

Breaking Bad saison 3

Je vais me faire taper sur les doigts avec ce flop là. D’autant plus avec le fait que je trouve Breaking Bad foutrement intelligent et bien écrit. Mais pourtant, pour la deuxième année consécutive, je reste bloqué à cette troisième saison. Pendant ma découverte courant 2018, il me semble, je m’étais à peu de choses près après le fameux épisode de la mouche (le dixième de la saison 3) car je n’arrivais pas à prendre du plaisir en regardant même en trouvant ça superbement construit et que j’avais vu l’épisode qui m’intéressait le plus. Et cette année, j’ai repris avec l’épisode 7 ou 8 de cette saison et je suis retombé fou amoureux de l’épisode de la mouche avant d’en avoir à nouveau marre de regarder. Je me demande si j’arriverais à dépasser ça un jour mais ça me perturbe grandement d’admirer à quel point la série est géniale mais de ne pas du tout réussir à la regarder.

Vikings saison 3

En 2019, j’ai regardé les saisons 1 et 2 de Vikings. Pour suivre ce rythme fou, j’ai regardé les saisons 3 et 4 en 2020 et je vais sans doute finir la série avec les saisons 5 et 6 cette année. Mais pourtant, il y a vraiment des passages que je trouve assez longs et difficiles à digérer dans cette série. Déjà, ce qui n’aide absolument pas, c’est le fait que je n’accroche pas du tout avec le personnage principal et que j’accroche bien plus à Athelstan, Rollo et Floki par exemple. J’aime beaucoup le fait de voir le destin d’un bon nombre de personnages même si certains ne sont clairement pas assez mis en avant mais j’aime beaucoup le fait de voir des personnages qui me parlaient bien mourir car cela apporte des choses bien différentes et nouvelles. Mais entre les batailles et Ragnar qui prennent toujours autant de place alors que je trouve qu’il s’agit très clairement des points faibles de la série, je ne peux que placer cette saison dans les flips de l’année.


Jeux vidéos

Comme pour la partie sur les séries, le suivi de ce thème est très incertain, je vais donc présenter quelques œuvres m’ayant relativement déçues. Mais encore une fois, le but n’est pas de tout classer, ni d’être parfaitement exhaustif mais d’en faire un petit journal intime qui me permet de fixer un peu mieux mes souvenirs.

Kingdom Hearts III

Je suis un peu mitigé pour ce jeu. Je me suis fais toute la saga Xehanort de Kingdom Hearts récemment et j’ai même fais un article pour si j’étais plutôt positif ou négatif à la saga. Et en réfléchissant, ce jeux a rajouté un point de chaque côté car mon aventure n’était pas toujours des plus agréables; Lorsque j’ai fais le scénario sur une vingtaine d’heures, je ne me suis pas spécialement amusé. En effet, avancer avec bien peu de choses dans des cartes immenses pour avancer à des cinématiques de 10 minutes toutes les 30 minutes. Le rythme était particulièrement étrange. Par contre, j’ai kiffé comme pas possible le fait de me balader par moi même dans les mondes pour faire des missions secondaires. Comme le secondaire prend moins de place que le prinicpak dans ce que le jeu met en avant et qu’il m’a pris deux fois moins de temps, je suis obligé de placer ce jeu dans le flop 2020. Peut-être que s’il avait conclu plus de choses ou s’il avait mis en place moins de choses, il aurait peut-être pu échapper à sa place ici.

Shadow of the colossus

Encore une fois, comme la grande majorité de ce que vous pouvez voir et vous verrez dans cet article, des articles sont disponibles pour savoir plus en détails ce que j’en pense. Et ici, j’ai vraiment trouvé le gameplay de ce jeu particulièrement lourd. EN effet, j’ai trouvé très désagréable les balades en cheval pour aller à l’élément suivant, tout comme quand je jouais à Red Dead Redemption 2. Après, il était également assez compliqué sur les colosses que l’on affronte mais comme cela rajoute au message du jeu, je le prends volontiers. Au final, le scenario et le retournement final est assez couru mais montre bien que jouer avec des forces qui nous dépassent ne=’est pas forcement un bon plan. Ainsi, je suis en accord avec les massages di jeu et je trouve ca dingue que le gameplay s’y colle aussi bien mais je n’arrive pas à réellement l’apprécier quand même.

Contenu téléchargeable Fire Emblem Three Houses

Le jeu de base faisait partie du flops précédent car je n’avais pas réussi à aller au bout de la moindre voie. Peut-être allons nous le retrouver dans les tops cette fois-ci. Mais en tout cas, le voilà quo est remplacé par son pass d’extension et par son dlc. Je le trouve vraiment chiche en nouveau contenu, la forme reste vraiment identique, les nouveaux personnages ne sont ni assez nombreux, ni assez marquants, et surtout, je ne trouve pas que cela apporte beaucoup au scénario principal du jeu. J’ai l’impression d’être réellement passé à côté de quelque chose pour aussi peu être marqué par ce petit bonus.

Uncharted 4

Voilà un article qui ne m’a pas réellement valu l’approbation de deux amis qui lisent quelques de mes articles. En faite, je ne suis vraiment pas rentré dans le délire. Pourtant, j’avais de bons souvenirs du 2, le seul que j’avais fini avant de finir celui-ci. Mais je ne sais pas, je ne l’ai pas trouvé extrêmement bien dosé entre exploration, actions à faire par moi-même, cinématiques et qte, entre calme et action. En plus de ça, qu’est-ce que je suis passé à côté de l’histoire de son frère alors que je prenais volontiers l’histoire de la dernière mission mais qui est finalement trop peu traitée. En plus de ça, comme je ne joue plus du tout à de tels jeux, mon niveau catastrophique en jeu de tir et de discrétion a crée une dissonance Ludo narrative des plus impressionnantes et de longs moments de solitude.

Contenu téléchargeable Pokemon Épée

Assez étrangement, j’ai passé un bon moment en me baladant dans les vertes contrées de Galar. J’ai également passé un bon moment en jouant au premier dlc de cette génération alors qu’il n’apporte pas grand-chose. Pourtant, j’ai passé un bon moment à explorer, en faisant l’ensemble dans un ordre très étrange. Pourtant, le contenu téléchargeable fait partie des flops puisque je n’ai pas du tout accroché au deuxième dlc qui est pourtant meilleur sur le scenario et ce qu’il apporte. Pourtant, ce n’est absolument pas ce que je recherche et j’ai abandonné totalement après y avoir jouer une ou deux fois rapidement. A voir si je viendrai finir mon passage à Galar une bonne fois pour toute à un moment ou à un autre mais je ne suis pas sur que le lieu me mérite.

Life is strange

Je suis un peu dégouté car Life is strange 1 et 2 font partie de mes cadeaux d’anniversaire et que le 2 me fait vraiment de l’œil. Et pourtant, je n’arrive pas à jouer au 1. C’est-à-dire que depuis fin aout, donc en plus de 4 mois, j’ai terminé deux chapitres sur cinq de ce court jeu. Alors que j’aime bien ses mécaniques et ce qu’il raconte. En plus de ça, je suis sur qu’en reprenant sérieusement, je vais le finir en entier très vite. Bref, le jeu n’a aucunement sa place dans les flops mais comme je n’arrive aucunement à avancer dessus pour le moment, il y a sa place pour l’instant. C’était le cas pour Fire Emblem Three Houses l’année dernière alors que j’ai passé un excellent moment dessus en 2020. Donc, on se donne rendez-vous en 2021 Life is strange.

De Blob 2

Il y a vraiment de jeux par ici cette année, un peu de tout styles et beaucoup pour la même raison. Je me suis amusé à recolorier le monde en réalisant des petites missions dans de blob premier du nom en faisant une mission par jour. J’enchaine directement le 2, que je trouve vraiment plus jouable d’assez loin. Là aussi j’enchaînais une mission par jour jusqu’à faire une pause à deux missions de la fin du jeu. Evidement je n’ai aucunement repris et je n’en ai aucune envie. Je suis assez étonné de voir dans cet article autant d’œuvre avec lesquelles je passe de bons moments mais que je finis par abandonner pour zéro raisons et par n’avoir absolument aucune envie d’y revenir. Mais en même temps, cela me fais moins d’articles à écrire (rires).

Super Mario Galaxy

Je vous avouerai que je suis particulièrement perturbé de mettre ce jeu ici également. Il est possible que nous ayons acheter Mario 3D All Stars et que j’ai découvert Mario 64 et Mario Sunshine grâce à ça et que j’ai passé deux énormes moments dont nous reparlerons dans le top ainsi que dans un article dédié lorsque j’aurai enfin fini Mario Galaxy. Pourtant, comme je l’ai déjà fini il y a 10 ans, je n’avais pas vraiment de volonté de découverte. Ensuite, tout comme Mario Odyssey, il est trop facile pour avoir des moments palpitants. Ne reste alors plus que l’univers qui fonctionne très bien mais qui n’est finalement pas si utilisé que ça. Et c’est surtout en comparaison avec ses deux prédécesseurs où Mario était tout aussi agréable que je le place ici. Bref, un jour peut-être j’irais dans le dôme de la chambre.

Feudal Alloy

On se rapproche de la fin et on va aller assez vite. J’étais content de trouver un nouveau metroidvania pour pas très cher. J’y ai joué 2 fois pendant au moins 2 heures mais je n’y ai pas retouché depuis. Entre le fait qu’il soit quand même bien éloigné du niveau du jeu qui a crée mon amour pour les metroidvania, Hollow Knight, et le fait que quelques mécaniques sont un peu plus vieilles, je n’ai pas encore trouvé l’envie de relancer mon aventure. Alors qu’elle me plaisait sans doute beaucoup, comme beaucoup trop d’éléments de ce flop.

Animal Crossing new horizons

Voilà enfin le dernier jeu que je placerai dans cet article. En effet, ce jeu, même s’il m’aura amusé pendant un moment conséquent et qu’il m’aura fait passé insulaire moment (rires), ne peut être placé ailleurs qu’ici. Il y a beaucoup trop de ralentissements à cause de grosses erreurs toutes bêtes dans l’ergonomie des menus. En plus de ça, étant le deuxième joueur sur la console, il me manque certaines activités et c’est dommage. Enfin, alors que je relançais assez souvent celui sur 3ds, je n’ai aucune envie de relancer celui-là. Depuis que j’ai arrêté, en juin me semble t’il, je l’ai relancé une fois pour découvrir la mise à jour d’halloween et c’est tout. Je ne l’ai en fait pas suivie du tout et je n’ai absolument pas suivies toutes les autres. Retournerais-je un jour sur cette ile ? Rien n’est moins sur car il s’agit d’un vrai arrêt cette fois.


Manga

Et voilà enfin la dernière catégorie du jour. Et même si je lis assez de mangas, je ne me vois pas faire un véritable classement puisque j’en lis même trop. Je vais donc vous parler de quelques œuvres qui m’ont déçu dès lors découvertes ou juste sur leur tomes parus cette année.

Dr Stone (9 à 13)

Nous commençons tranquillement par la déception la plus légère car le principe de l’oeuvre me parle beaucoup, et le fond aussi par la même occasion. Mais je commence à saturer de plus en plus de la forme d celle-ci. Comment peut on avoir autant d’idées sur les sciences, le survivalisme ou pour changer drastiquement de sujets mais pour gérer de manière aussi étrange les personnages. C’est vraiment l’oeuvre où je ressens le plus le fait que les perosnnages ne sont que des outils puisque j’ai vraiment l’impression qu’ils sont traités comme des personnages de rpg. Ils apparaissent dès qu’un soucis peut les concerner mais apportent une quête secondaire et disparaissent juste après. Alors, ce système fonctionne mais au bout de 13 volumes, je sature un petit peu. Heureusement, ce qui empêche qu’il s’agisse d’une vraie et grosse déception, c’est que nous nous sommes dirigé vers un arc dédié plus à l’exploration qu’à la guerre et que cela me parle suffisamment pour que j’attende un peu le tome suivant tout de même. Et même si je ne vois pas pourquoi ni comment cela pourrait changer, j’aimerais bien voir une autre façon de traiter les différents personnages.

Black Clover (22 à 25)

Ah, voilà notre premier manga qui récidive et qui se place une nouvelle fois consécutive dans mon flop. Je disais l’année dernière : « 6 tomes en un an, c’est bien. 6 tomes sur le même arc, ça dépend de la qualité. Heureusement d’ici deux tomes, on devrait enfin quitter cet arc insipide au possible (qui aura quand même pris un tiers de l’oeuvre jusque là 😅). Comment on peut construire un arc aussi long avec seulement 2 idées pour la trame ? ». Heureusement, nous avons eu plusieurs points positifs cette année : nous avons changé d’arc narratif et il y a eu moins de volumes parus. Sinon pour ce qui ne va pas, nous avons : un arc qui promet d’être assez long également et pas forcement plus positif que celui des elfes au vu des énormes erreurs scénaristiques. À quel moment tu fais une ellipse alors que tes perosnnages n’ont jamais été mis en danger ? À quel moment tu fais une ellipse de six mois ? À quel moment tu met en danger tes perosnnages juste après le retour de l’ellipse ? À voir ce que cela apportera quand les adversaires feront réellement leur apparition mais je ne suis vraiment pas convaincu pour la suite et j’espère qu’on approche de la fin si l’auteur n’arrive pas à revenir au niveau des arcs précédents celui des elfes. Je vais d’ailleurs faire un sujet prochainement sur pourquoi je n’abandonne pas les mangas auxquels je n’accroche pas/ plus. Pour black clover, je lui souhaite juste de ne plus faire d’aussi grosses erreurs scénaristiques afin d’être au moins sympathique.

One-punch man (19 à 21)

Bienvenue ici One-punch man ! Si je m’attendais à te voir ici alors que je valide très fort tous tes tomes depuis le tome 8 et donc tous tes arcs narratifs depuis l’arrivée dans la deuxième partie. Mais tes trois tomes de cette année ne m’ont pas vraiment convaincu même s’ils forment plusieurs magnifiques images en les assemblant. En effet, si je retourne à la fin du volume 18, je n’ai pas vraiment l’impression qu’on ai avancé. Il y a eu beaucoup de redites sur le personnage de Garoh alors qu’il était déjà superbement écrit. Il y a eu beaucoup de redites sur la mise en place de la guerre finale entre les associations des montres et des super-héros alors qu’on pouvait juste la lancer sans rater grand-chose. Mais même une fois lancée, je ne suis pas satisfait vu le niveau des premières batailles qui n’apportent pas grand-chose ni à nos yeux, ni à nos perosnnages. Pour 2021, j’espère que One-punch man va se relancer dans un superbe traitement de perosnnages sous couvert d’un décalage indécent et surtout, une bataille qui me parlera un peu plus que ce qu’on a jusqu’ici.

Les 7 ninjas d’Efu (1 à 3)

Nous accueillons maintenant un troisième petit nouveau au travers du manga nommé Les 7 ninjas d’Efu. Déjà, j’ai du mal à accrocher aux dessins. Ils entrent parfaitement en accord avec l’univers et le scénario mais il ne me parle pas particulièrement puisqu’il ne me marque pas plus que ça. Et à côté de ça, la construction ne m’accroche pas non plus puisque c’est assez compliqué de suivre avec sept héros différents qu’on nous présente un par un, sur 3 à 5 chapitres, avec chacun ses propres règles, ses propres termes, son propre univers. Toujours assez proches mais trop loin pour qu’on soit obligé de retenir trop d’éléments. En plus, même s’il s’agit au moins en partie du propros, je n’arrive pas à être en accord avec la sur utilisation du sexe et de la violence. Bref, je ne trouve pas ce manga brillant sur beaucoup de point mais je ne le souhaite que du positif pour ses tomes 4 et 5 qui m’attendent sur mes étagères depuis quelques temps. Et surtout, j’espère à rentrer un peu plus dans l’histoire en 2021 histoire d’effacer quelques points négatifs par moi-même avant d’espérer un gros changement une fois l’équipe rassemblée et tout mis en place.

Edens Zero (7 à 11)

Et voilà notre deuxième cancre, qui se place lui aussi dans les flops pour la deuxième année consécutive. Mais en deux années de parution ici, ce qui est un peu plus critique. Je disais l’année dernière que « l’espace […] est utilisé pour ça ?! Une histoire avec un rythme aussi étrange. Au bout de six tomes, c’est trop rapide car il n’y a pas eu le moindre développement de personnages mais pourtant trop lent puisqu’on est toujours dans des actions sans panaches et sans conséquences. Pourtant, un sacré potentiel latent lié à l’univers est toujours présent, donc je m’accroche jusqu’à la sortie de Cosmos Sakura et j’aviserai à ce moment là pour savoir si j’y resterai ou si j’irai à leur côté dans l’espace lointain. ». Imaginez qu’un an et cinq tomes après, je garde exactement les mêmes points négatifs sans avoir rajouté le moindre points positifs. Non je rigole. Mais imaginez quand même (Rires). En effet, l’histoire va trop rapidement car elle ne se pose jamais sur les personnages et je ne suis attaché qu’à deux d’entre eux en onze tomes. Je parle de Wise, juste parce que son style et sa façon d’être me parle bien, ainsi que son histoire avec Sybille. Et je parle également de Pino, puisqu’elle est clairement celle qui représente le moins l’intrigue moultes fois répétées des robots humains. Et à côté de ça, ça va beaucoup trop lentement puisque l’on s’attarde sur des boucles temporelles malvenues prenant un volume entier mais ne servent que peu ou sur des combats qui manquent vraiment d’utilité pour les perosnnages et de panaches. Ce n’est toujours pas mauvais mais quand je lis Edens Zero, mon encéphalogramme reste plat. Pour 2021, je lui souhaite de décoller enfin quand nous quitterons cosmos Sakura en arrivant enfin à lier aventure et personnages plutôt que juste présenter une suite d’actions sans se servir de rien. Mais évidemment, « attends le prochain arc, ça va être ouf » (rires). Il va vraiment falloir que je sorte un article sur le pourquoi du comment je n’abandonne pas le moindre mangas alors que certains me font cet effet.


Merci beaucoup d’avoir lu ce gros morceau qui m’aura pris pas mal de temps mine de rien. N’hésitez pas à me partager vos déceptions de l’année ou à me donner les raisons pour lesquelles vous avez bien aimé les œuvres que j’ai mentionné. Ce sera avec grand plaisir que je vous lirais car tout n’est que question d’expérience, de point de vue, voire même parfois de moment. On se retrouve dans deux jours pour conclure cette rétrospective de 2020 avec les oeuvres qui m’ont marquées en bien et ce sera beaucoup plus constructif et agréable pour tout le monde. À Komorebientôt !

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s