L’assemblée des lunes supérieures | Demon Slayer tome 12

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de Komorebi pour parler assemblée, village, automate et calme. Aujourd’hui au programme c’est le douzième volume de Demon Slayer. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cette œuvre, j’en discuterai avec plaisir. Bref, qu’est-ce que c’est et qu’en ai-je pensé ? C’est parti !

Page des Komoritiques de l’oeuvre


Koyoharu Gotouge
14 octobre 2020
Panini Manga

Pour la première fois depuis plus de cent ans, une lune supérieure a été exécutée par les pourfendeur de démons. Furieux, Muzan s’apprête à riposter. De son côté, Tanjiro, qui a ébréché son sabre au cours de son combat contre Gyutaro et Daki, subit la colère de Haganezuka ! Une visite au village des forgeurs de sabres s’impose…

Synopsis

Mon avis : Nous arrivons sur un nouvel arc narratif après celui du quartier des plaisirs qui a extrêmement bien commencé sur son tome 9 mais qui est un peu longuet sur les tomes 10 et 11. En effet, deux tomes pour un affrontement, même s’il est absolument charnier pour l’oeuvre, ça me paraît un peu long. Je me demande donc comment je vais réagir face au réveil post-bataille, à l’entraînement et au lancement d’arc suivant habituel. Enfin, je ne me le demande pas car j’ai déjà lu le tome mais je me le demande pour vous créer un peu de suspense et d’intérêt à la lecture.

Effectivement, les choses ont changé et promettent de grandes choses avec la chute d’une lune supérieure pour la première fois depuis plus de 100 ans. Ainsi, nous pouvons à nouveau suivre les ennemis sur deux chapitres qui commencent très bien le volume. C’est toujours un moment très intéressant et pertinent puisque nous pouvons mieux apprécier le physique, le caractère et les interactions des lunes supérieures numéros 2 à 5. D’ailleurs, avec des caractères aussi disparates, l’équipe qu’ils pourraient donner est absolument terrifiante. Heureusement, ils restent trop disparates et trop confiantes pour pouvoir s’entendre ne serait-ce qu’un instant. Nous avons également le droit à un peu d’historique de demon puisqu’il y a une ancienne lune supérieure également. Et j’ai hâte d’arriver à son arc au vu de la position à laquelle il arrive après cette réunion. Nous assistons également au contrôle absolu que peut avoir Muzan sur ce groupe, ce qui continue d’installer cet antagoniste petit à petit. Enfin, juste avant de voir les lunes supérieures numéros 4 et 5 partirent en mission ensemble, nous pouvons découvrir la première qui semble avoir un style particulier. Évidemment, Gotouge rajoute une dose de mystère en nous le montrant humain aux côtés d’un personnage qui ressemble fortement à un de nos héros. Il s’agit d’un début de tome absolu monstrueux, fascinant et ajoutant une petite touche à l’univers.

Nous retrouvons donc notre groupe de héros qui se réveillent avec difficulté mais surtout avec un humour qui, je me dois de vous l’avouer, marche bien sur moi. Le coup d’Inosuke qui marche au plafond devant un blessé alité et qui est choqué qu’on l’ai vu me fait bien rire par exemple. Ainsi, comme nos trois personnages principaux ne se réveillent pas en même temps et qu’il ne leur faut pas autant de temps à s’en remettre, ils partent sur des missions différentes. En plus de ça, comme le but de Tanjiro est juste de demander une nouvelle épée à son forgeron, il n’a pas besoin de ses alliés. Je trouve ça agréable de diminuer le nombre de personnages principaux puisque les ennemis, les personnages secondaires et l’univers auront plus de place. Je ne pensais pas tenir autant sur moins d’un chapitre mais je trouve que c’est dans les moments de calme qu’il y a le plus de choses à dire. D’ailleurs, j’apprécie l’évolution qu’il y a eu entre ce combat et le précédent. La dernière fois avait posé d’énormes problèmes psychiques à cause du deuil et ici seuls quelques corps avaient besoin d’être soignés. Comme quoi il y a du mieux et il n’y aura aucun soucis après le prochain combat.

Un prochain combat qui va se diriger vers le village des forgerons à n’en point douter puisque c’est là que Tanjiro se dirige. Rien que le voyage me plaît bien, rien que par la bonne humeur et le respect de notre héros mais surtout par l’habileté système permettant de cacher ce fameux village aux yeux de tous. En découpant le trajet en autant de personnes et en changeant les équipes aussi souvent, la localisation me semble être un secret bien gardé. Imaginer les moyens de cacher la résidence du seigneur, encore plus impressionnant me rend déjà dingue. Une fois sur place, nous découvrons le chef des forgerons qui nous présente son univers et certains de ses habitants. L’ensemble est intéressant et me fait bien plaisir, comme le premier tome de l’arc précédent puisque dans les deux cas, l’univers de Demon Slayer se voit développé et augmenté. Par contre, j’espère que le développement des lunes et des piliers suivra cette fois ci avant ou pendant le combat de 2 tomes.

Nous commençons notre petit tour de personnage secondaire par celui de Mitsuri Kanroji. Je n’aurais malheureusement pas grand-chose à dire sur elle mais on peut mentionner qu’elle offre la première scène un tant soit peu fan service. Sinon, je trouve ça sympathique qu’elle soit aussi ouverte à Nezuko et à son côté démoniaque au vu des gestes tendres dont elle fait preuve à son égard. Et finalement, hormis quelques traits de caractère, son apparition est plus anecdotique qu’autre chose dans ce tome puisqu’elle n’a plus besoin de rester au village. Heureusement, nous apprenons ses motivations, qui collent vraiment bien au pilier qu’elle représente et qui devrait mener à se conclusion plus tard et de rajouter du suspens en annonçant qu’une arme secrète qui rend plus fort est cachée dans les parages. Voilà voilà, je n’avais effectivement pas grand-chose à dire et j’espère qu’on aura plus d’éléments d’ici la fin de cet arc ou un peu plus tard.

Nous allons donc nous attaquer au deuxième personnage que nous pouvons voir dans les sources thermales : Genya Shinazugawa qui fait partie de la même promotion que notre bon Tanjiro. Encore une fois, celui-ci sert surtout l’humour du titre et je ne vous cache toujours pas qu’il fonctionne vraiment bien sur moi. Ça me fait rire au premier degré de voir Tanjiro estimer qu’ils sont amis et proches alors que Genya ne veut aucunement de la chaleur humaine. Sinon, le personnage semble partir pour servir au moins deux intrigues qui serviront à plus ou moins long terme. Déjà, il y a le fait que sa dent repousse extrêmement rapidement qui crée un mystère sur ses capacités même si, au vu de l’univers, on peut avoir une bonne idée de la réponse. La deuxième idée serait à chercher du côté de Sanemi Shinazugawa et fait d’avoir une énième fratrie dans l’oeuvre. Mais le principal viendrait donc du fait qu’aucun des deux n’ai jamais parlé de l’autre. Par contre, si l’origine de son pouvoir est bien celle que je pense, ça explique pourquoi Sanemi ne parle pas de son frère et ai bien du mal à supporter notre fratrie principale.

Enfin, il nous reste un personnage dont je dois parler avant d’avoir fait mon tour du volume : Muichiro Tokito, le pilier de la brume. Celui-ci souhaite également s’entraîner avec l’arme secrète et menace donc un enfant qui ne lui a rien fait pour pouvoir le faire fonctionner. Nous remarquons la différence de puissance dingue entre Tokito et Tanjiro. Ensuite, nous assistons à l’entraînement du pilier avec l’arme et à la légère destruction qui en découle. Mais surtout, ce qui a fonctionné sur moi, c’est le fait que l’armé date vraiment, qu’il représente la lune supérieure numéro 1 et qu’il ne reste qu’une personne qui possède les secrets de cette arme, le fameux enfant. Celui-ci apporte un petit quelque chose à mon cœur puisqu’il ne se sent vraiment pas à la hauteur de ses ancêtres et qu’il fait partie des forgerons qui sont dénigrés par certains piliers. Heureusement qu’il peut compter sur la vision éclaircie du monde que possède Tanjiro. L’auteur nous apprend que le bon karma existe puisque puisque notre héros peut profiter d’un entrianement encore plus impressionnant avec cette arme et à une récompense. Nous avons également Haganezuka qui fait tout son possible pour Tanjiro puisqu’il est le seul à lui montrer du respect même s’il ne sait pas l’expliquer. Et évidemment, au cours d’une petite discussion plus tard qui a réussi à réveiller Tokito sur quelques mots (sans doute une intrigue pour plus tard aussi), le démon numéro 5 fait son apparition.

En somme, nous avons un tome que je préfère largement aux deux précédents. Le rythme est évidemment plus lent mais quand il y a moins de combats, il y a plus de world building, de développement de personnages et d’intrigues et ça me plaît. La réunion entre les lunes supérieures ouvre bien le tome et fait de belles promesses en agrandissant l’univers. Exactement comme les informations autour du village des forgerons. Et pendant ce temps, on lance des intrigues pour deux piliers et pour un autre chasseur de démons en mettant de côté Zenutsu et Inosuke. Par contre, le combat arrive dès fin du volume et j’espère qu’il ne prendra pas trop le pas sur le reste maintenant qu’on a saisi le rythme de l’oeuvre. Pas grand-chose de tangible, si ce n’est mon plaisir.

😍


Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre et sur cet article et à me partager tout ça, ça m’aidera beaucoup. On se revoit très vite. Merci à tous, c’était Komorebi !

10 commentaires

  1. J’ai pas encore le tome, mais ton article m’a bien plu et me donne envie de découvrir le t12 assez rapidement.

    Je suis content de voir un tome sans combat où les ennemis seront un peu plus approfondis, j’espère que l’auteur fera sa bien 😀 Et découvrir de nouveaux piliers c’est pas mal aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton message !
      Je sais qu’il ne sera pas pour tout le monde puisqu’il doit être un peu trop calme pour une bonne poignée de lecteur. Mais quand ça me plaît, je suis content d’arriver à le ressortir et à donner envie.

      J’espère que ce tome te rendra aussi content à la lecture. Mais il présente un programme qui a l’air de te plaire déjà.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s