Le vague aux âmes | Komorebi’stoire #01

Bonjour à tous et bienvenue en cette fin de mois d’août. D’ailleurs, au moment où cet article sort, je suis en train de faire mon épreuve de droit des sociétés. Je croise les doigts pour mon moi du futur même si j’ai bien peur actuellement. Et je profite de ne pas être là du tout pour offrir une nouvelle émission mensuelle en lieu et place des UNDERCOVER. Je précise que cette émission n’est pas terminée non plus mais j’en profite pour lancer un nouveau concept. En effet, j’écris des histoires depuis le lycée et Majolou m’a donné envie d’en parler depuis son interview de moi. Voilà donc le début des Komorebi’stoires. Et on attaque avec Le Vague Aux Âmes. Premier épisode sur neuf de cette superbe aventure, c’est parti !


Komorebi
~2015
Komor’edition

Notre histoire commence donc pendant mon année de seconde. Il est possible que je griffonnais un peu partout pendant mes cours de Physique-Chimie. À un moment, j’ai donné naissance à deux personnages : un ange et un démon que vous pouvez voir sur le haut de la couverture. Ceux-ci m’ont donné envie de créer une histoire. Celle-ci est donc ma première œuvre, fait donc 6 pages et ne contient que peu de ces deux personnages en fait. Évidemment, je ne pensais absolument pas au futur et j’inventais l’histoire au fur et à mesure…

J’avais les 2 premières pages en tête en commençant mais c’est tout. J’ai même fait une très longue pause après ces pages car je ne savais pas où j’allais. Je vous laisse avec cette histoire qui n’a pas besoin d’informations supplémentaire pour être comprise actuellement et je vous reprend après.

Au milieu de quelques Gags visuels et de quelques easter eggs, j’ai mis en place 4 personnages sur cette première planche. Que cachent les réelles identités de Zack et de Jean-Hub ? Et que cachent tout ces non-dits ? Tellement de mystères et si peu d’accroches en une planche, c’est impressionnant.

Voilà, nous avons le droit aux grandes réponses de cette histoire. Oui, dès la deuxième planche ! Jean-Hub aura donc volé le visage de Zack qui n’est autre que le fils de Rudy. Il n’y a aucune explication sur ce pouvoir ou sur les ambitions des personnages car la planche s’achève sur quelques éléments tragiques ! Comment ce petit monde va s’en sortir ?

Finalement, les âmes de Zack et de Jean-Hub arrive dans un endroit où ils tombent sur Ange et Démon. Démon apprend à notre héros à contrôler les âmes pendant que JH fait connaissance avec l’esprit un peu fou d’Ange et avec un singe. Et tout semble perdu avec JH qui revient dans le corps de Zack avec ses âmes alliées. Mais peut-être que le fait qu’il ignore le personnage qui l’accompagnait depuis le début pourrait lui causer du tort.

Et voilà, Main qui fut esseulée souhaite corriger les erreurs de JH en partant aider Rudy. Et c’est ainsi que nous arrivons à ce qui ressemble à l’affrontement final avec une présentation des futurs duels.

Ça se bat ! Ange et Démon retourne chez eux car ils n’avaient en fait rien à faire là. Main et Flammèche sont mignons tous les deux pendant qu’un combat au pays des âmes a lieu.

Et nous arrivons à un final que j’aime bien avec l’arrivée de la mère de JH qui vient calmer se ardeurs. Mais surtout, c’est son semblant de rédemption avant d’assister à son sacrifice qui me plaît terriblement. Depuis le début, il avait ce qu’il recherchait juste sous les yeux.

Et voilà ma première création qui avait fait ma fierté et que je trouve tout bonnement horrible actuellement. Déjà, je ne sais pas dessiner. Bon, c’est toujours le cas mais ça va un peu mieux maintenant quand même. Qu’est-ce qu’elle sont vides les cases d’ailleurs ! Et plus ça va, plus le scénario est incompréhensible à ce que je vois. Mais ce qui m’amuse, c’est d’avoir finit par créer tout un univers à partir de ceci même si ce n’est pas le sujet aujourd’hui.

Et nous avons donc de la relation familiale, du vol d’identité et des pouvoirs magiques liés aux âmes. De la morale à travers la police, une main ou une flamme vivante, un ange ou un démon. Je trouve ça absolument magnifique d’avoir un univers aussi libre et aussi large avec vraiment de tout à l’intérieur.

C’est quand même terrible d’avoir autant d’éléments sans la moindre explication alors qu’aucune suite n’était prévue à la base. Il y a tellement d’éléments qui vient de nulle part ou qui ne mènent à rien que ça en est follement perturbant. Heureusement que certains prendront sens avec les Komorebi’stoires suivantes.

D’ailleurs, la couleur sur la couverture est une nouveauté récente puisqu’elle était juste en noir et blanche jusque là. Comme les prochaines couvertures seront plus jolies, celle-ci avait vraiment besoin d’une mise à jour.

Zack, Rudy, Ange, Démon et Jean-Hub sont des personnages qui auront une sacrée importance dans les prochaines histoires. Alors que j’ai toujours eu du mal à rajouter des éléments sur Main et Flammèche par exemple.

Et il est pas mal ce nom que j’ai trouvé non ? Comme l’oeuvre tourne sur l’apparition du pouvoir des âmes de Zack, je me suis dis que ça pourrait faire un super jeu de mots avec l’expression : « Avoir le vague à l’âme ».


Merci beaucoup d’avoir lu. N’hésitez à donner des conseils à mon moi d’il y a cinq ans et à me motiver pour que je finisse la neuvième et dernière histoire de cet univers. C’est vraiment étrange d’avoir partagé avec vous cette merveille que j’ai créé mais il faut bien commencer quelque part. On se retrouve le mois prochain pour L’eau miracle, deuxième étape de ces Komorebi’stoires.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s