Éblouissant de vie et de mystères | Asadora ! tome 2

Bonjour à tous et bienvenue sur le blog de Komorebi pour parler du grand, du fabuleux, du fantasmagorique Urasawa. Aujourd’hui au programme c’est Asadora ! tome 2. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cette œuvre, j’en discuterai avec plaisir. Bref, qu’est-ce que c’est et qu’en ai-je pensé ? C’est parti !

Tome 1


12 juin 2020
Naoki Urasawa
Big Kana

Frondeuse mais profondément altruiste, elle n’a peur ni du changement, ni d’une monstrueuse menace !Elle incarne notre époque.

Synopsis

Mon avis : Que j’aime les injonctions de vie que me fait cette œuvre. Urasawa met en place beaucoup d’éléments non encore définis comme l’expédition du début de tome dont on rencontre un des protagonistes à la fin, ce qu’il est advenu du marathonien après cette première ellipse par exemple.

D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé son traitement dans ce tome. Il désobéit à sa famille qui le force à faire du sport non-stop pour chercher Asa. Mais c’est justement en la voyant se donner à fond pour aider les autres qu’il est prêt à en faire autant pour son rêve.

Et nous avons un dernier élément qui me perturbe, en dehors des différentes époques et sauts ttemporels qui peuvent se croiser, c’est la place que vont tenir les deux filles intéressées par le monde du showbizz avec le secret d’une d’entre elle.

Bref, nous avons le droit à de nombreux mystères bienvenus mais pourtant, ce n’est pas ça que je vais retenir du tome. Mais ça serait bien la qualité d’écriture de son duo principal.

Commençons par le vieux pilote vétéran de guerre, le fameux Kasuga. Celui-ci m’a beaucoup touché dans ce tome. On apprend qu’il était blessé depuis le début de son vol et j’aime beaucoup quand les œuvres nous présente un personnage aller jusqu’au bout de sa mission qu’importe sa condition physique. C’est une preuve de caractère que je trouve juste exceptionnelle.

De plus, les flashbacks de ce qu’il était prêt à faire lorsqu’il faisait la guerre rajoute beaucoup à la situation actuelle et à son lien avec Asa.

Mais surtout, nous pourrons noter l’amour impressionnant dans ce duo puisqu’il est le premier à lui avoir fait un cadeau d’anniversaire.

Je me demande d’ailleurs ce que va donner la réapparition de son Supérieur, je suis intrigué par l’avenir de ce personnage et de ceux qui lui gravitent autour, mais d’une de ces forces !

Mais surtout nous allons parler du personnage d’Asa qui est pour moi, la grosse réussite de ce deuxième volume. Mais vraiment, cette gosse est fantasastique.

J’apprécie grandement la force dont elle fait preuve pour continuer sa mission d’aider les autres et de ne plus pleurnicher alors qu’elle comprend qu’elle risque de se retrouver encore plus seule qu’avant.

Heureusement pour elle, elle ne finit pas toute seule puisqu’elle est là pour Kasuga et qu’il est là pour elle. J’ai trouvé ça magnifique la scène où elle a appris à piloter l’avion pour pouvoir le poser sans danger. La voir voltiger ainsi dans les airs m’a ramené à un de mes rêves de jeunesse et à mon visionnage de Porco Rosso d’hier soir. C’était estomasaquant !

Ensuite, alors qu’elle n’a qu’environ 10 ans, il me semble, elle a tenu tête à un gangster pour pouvoir profiter de son cadeau d’anniversaire. La tension était présente mais japprecie surtout une telle détermination qui fait vraiment plaisir à voir.

D’ailleurs, je trouve ça intéressant de voir son évolution à travers les ages vu que ses responsabilités peuvent changer, tout comme quelques pans de caractère facilement et intelligemment. Je me demande toujours autant ce qui lie cette petite fille au monstre géant et j’ai hâte de voir comment Urasawa va mener son récit sur les au moins cinquante ans qu’il lui reste.

En somme, voilà un deuxième tome qui m’a encore plus convaincu que son prédécesseur, si c’était possible. J’ai vraiment été très touché par les caractéristiques du duo principal qui ont montré des valeurs que j’aime beaucoup. Par exemple, le dépassement de soi pour les autres ou pour soi en fonction des situations me semble intéressant à appliquer. En plus de ça, on découvre des temporalités ou des espaces différents nous offrant des pièces de puzzles différentes et des personnages qui seront sûrement la clé de quelque chose à un moment. Et donc, il va être l’heure pour nos personnages de se demander ce que représente ces deux photos tenant lieu de preuves de l’existence d’une créature.

Note : 5 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre et sur cet article et à me partager tout ça, ça m’aidera beaucoup. On se revoit très vite. Nous pourrons découvrir un peu plus de la vie aventureuse et mystérieuse d’Asa à une date encore inconnue en librairie. Merci à tous, c’était Komorebi !

4 commentaires

  1. Comme toi j’aime beaucoup ce début de série, et je suis très content de voir qu’on entre dans le vif du sujet avec les derniers chapitres du tome 2 !

    Tu as bien souligné les qualités du titre, entre ses personnages attachants, le mystère mis en place et cette ambiance.
    Hâte de voir la suite afin de comprendre un peu plus vers où Urasawa souhaite nous amener avec son récit très ambitieux !

    Aimé par 1 personne

    • C’est fait plaisir de voir des scénarios et des idées qui semblent aussi maîtrisées. J’aime beaucoup cette construction.

      Tant mieux si j’ai réussi à souligner ce qui est réussi.
      Et du coup, la suite est vraiment plus qu’intrigante, il y a plein de petites pièces que je ne demande qu’à voir s’imbriquer.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s