L’autre côté – Final space saison 2

Bonjour à tous et bienvenue pour le réveil de la section série de ce blog (décidément, ces jours ci on évite les mangas, on enterre des sections, on en ressuscite d’autres). Et aujourd’hui, cette section tournera ses mots vers la saison 2 de Final Space. Une petite virée dans l’espace au programme. Est-ce qu’elle vaut le coût ? Et cette chronique va également et surtout me permettre de me poser des questions sur la page blanche et sur l’éventuelle invalidité de mon rythme de travail. C’est parti !


Final Space saison 2
13 épisodes
20 minutes
TBN – Netflix

Cette saison suit Gary, H.U.E., Little Cato, KVN, Clarence, Nightfall et les nouveaux arrivants Ash et Fox à travers la galaxie à la recherche de clés dimensionnelles pour libérer Bolo de son emprisonnement et atteindre Final Space pour sauver Quinn, et peut-être l’univers.

Synopsis

Mon avis : Final Space est une des trois séries « humoristiques » que j’ai découvert en même temps sur Nerflix avec Désenchantée et Paradise Police. Les trois partaient d’ailleurs d’une petite série humoristique sans prétention à une histoire un peu plus grande qui m’a pris et emmené avec elle. Par contre, pour cette deuxième saison, je n’étais pas dans le bon état d’esprit pour la découvrir comme vous l’aurez remarqué avec l’inexistence de la rubrique série depuis bien des mois. A voir si Final Space n’a pas trop patit de cet état d’esprit.

Pour dire vrai, la série s’en sort habilement en continuant de bien traiter les personnages mis en place dans la saison précédente tout en utilisant correctement les petits nouveaux. J’aime toujours autant suivre les petites aventures de cette petite famille recomposée galactique.

Et je pense que le terme famille est essentiel vu sa prépondérance dans cette saison. Que ce soit la mère de notre héros qui fait son apparition, qui trouve ses motivations auprès de son amour et qui va représenter un gros changement de mentalité par Gary, le fait que Gary devienne le père de substitution de Little Cato en attendant de trouver un moyen de ramener à la vie son vrai père, et le fait que les trois nouveaux membres d’équipage sont reliés par une relation parent – enfants qui se révèlent plus toxique que ce qu’on pourrait imaginer.

Et c’est donc à travers la quête de 5 (ou 6?) Pierres magiques pour sauver Quinn, que nous observons les développements biens réussis de tous ces différents protagonistes et même des quelques antagonistes qui sont parfaitement justifiés et intriguant.

Et pourtant, malgré toutes ces bonnes idées et ces bons moments, je ne retire pas grand chose de mon visionnage. La preuve, cet article a salement saper ma motivation puisque je suis passé d’un mois d’avance sur mon blog début janvier, à 2 semaines debut février, à finir cet article la veille de sa sortie. Pourtant, ce n’est pas le nombre de découvertes qui manquent puisque j’ai de quoi écrire jusqu’au 11 Mars il me semble.

Et étudier ainsi, ce qui se passe sur mon blog me permet d’apporter une conclusion qui manquait jusqu’alors à cet article. En effet, pour autant casser le rythme (même si mon rythme de travail étudiant est à prendre en compte également) il fallait vraiment que je ne sois pas motivé à écrire. Et pour ça, il fallait que cette saison soit de bonne qualité mais n’ai aucun pic de qualité vers le haut ou le bas. A croire qu’on s’est retrouvé dans l’espace fini.

En somme, il s’agit là d’une œuvre toute simple qui me fait du bien mais dont les qualités intrinsèques sont plutôt volatile. Alors soit vous aimez les space opéras un peu comique et centre sur quelques personnages bien traités et vous aimez Final Space, soit ce genre ne vous attire pas et vous ne retirerez rien de l’oeuvre. Même moi, qui ne m’y connais que très peu dans ce domaine, je trouve ça moyennement convaincant. Tout du moins pas suffisamment pour que j’ai envie d’en parler après que mes devoirs sont achevés d’où ce terrible syndrome de la page blanche qui m’a touché et dont je dois me relever.

Note : 3.5 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cette série et sur cet article. On se retrouve dans deux jours pour parler d’un autre vaisseau spatiale avec le dernier tome en date d’Edens Zero. Est-ce que ce manga va démarrer à un moment ? Ah….

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s