Déjà un coup de foudre ? – The Quintessential Quintuplets tomes 1 et 2

Bonjour à tous et bienvenue sur cette chronique doublement originale. Tout d’abord car elle concerne un manga d’un genre où je suis un néophyte complet. Ensuite car mon avis est lié à ceux de Sharkhayn, de Yohan Ledoré et de L’Apprenti Otaku pour pouvoir vous offrir un panel le plus complet possible pour vous permettre de savoir si decouvrir cette série pourrait vous intéresser ou non. Et je viens compléter ce panel avec l’avis de Floriano et celui de OmoshiroiProject. Foncez donc voir ce qu’ils font tous les trois ! En attendant, voilà ce que moi j’ai pensé de cette nouveauté. C’est parti !


Tome 1 : Fûtarô, un lycéen brillant mais fauché, décroche un petit boulot de rêve : professeur particulier pour une famille fortunée. Or, le garçon déchante lorsqu’il réalise que ce n’est pas un élève qu’il va devoir gérer, mais des quintuplées aussi belles que cancres à souhait… Entre Ichika la désordonnée, Nino la protectrice, Miku la réservée, Yotsuba la joviale et Itsuki la susceptible, Fûtarô va devoir prendre son courage à deux mains pour relever le défi que représentent les soeurs Nakano !

Tome 2 : Fûtarô Uesugi a décroché un petit boulot très bien payé : professeur particulier. Mais ses élèves, des quintuplées, lui donnent du fil à retordre. Alors qu’il a enfin obtenu la confiance de Miku, il est malencontreusement surpris en flagrant délit de position douteuse envers Nino. Accusé d’agression sexuelle, parviendra-t-il à prouver son innocence seul face au clan des filles Nakano ?

Synopsis

Mon avis : Comme je l’ai mentionné en introduction, ce manga est compris dans un genre où je suis un néophyte complet, les mangas d’amour/ harem. En plus de nous demander ce que valent ces deux premiers tomes en eux-mêmes et en tant qu’introduction, nous pourrons nous demander si je l’estime comme une bonne porte d’entrée dans ce genre. Quel beau programme !

Nous allons donc commencer par l’élément essentiel, que ce soit de cette œuvre précisément ou même de ce genre : les personnages ! Et ce n’est pas moins de six principaux qui nous attendent ici ! Ceux là, tous ensemble, forment l’immense majorité de ce qui m’a fait vibrer avec ces deux premiers tomes.

En effet, les quintuplées offrent une belle palette de caractères, de réactions et d’occupations différentes. Je sens que je vais adorer les voir s’ouvrir à leurs sœurs et à Fûtarô. Déjà, en voilà quelques-unes qui ont laissée entrevoir leur courbe d’évolution. Que ce soit Miku la timide qui comprend que c’est ses différences qui font sa force ou Ichika qui apprend à mieux montrer ses vrais sentiments. J’attends grandement de la suite concernant toutes les cinq.

Mais surtout, j’attends énormément du personnage qui ressort grand gagnant de ces deux premiers tomes : Fûtarô ! En effet, celui apparaît d’abord totalement réfractaire à ce boulot (ce qui se comprend d’ailleurs largement) va commencer à se prendre au jeu de les faire travailler et devra pour ce faire, s’attaquer au côté humain, son gros point faible. Et le voir faire tout ces efforts pour comprendre personnellement chacune des cinq filles tout en essayant de conseiller ce qu’il aimerait qu’elles fassent et leurs volontés et envies propres est juste ultra motivant et vraiment prenant.

En plus de nous présenter des personnages déjà bien en place et promis à une évolution pas piquée des hannetons, l’auteur met en place quelques mystères intéressants qui je l’espère, auront le droit à toute une tripotée d’indices avant d’atteindre leurs conclusions. En effet, j’ai vraiment hâte de résoudre les deux mystères que ce sont : l’identité de la future femme de Fûtarô, ainsi que l’identité de celle qui l’avait rencontré enfant.

D’ailleurs, en ne me basant que sur ces deux tomes, mon cœur penche très clairement vers le personnage de Miku car ce qu’il a à raconter et les thèmes qu’il permet d’aborder sont ceux qui me parle très clairement le plus. Et ensuite si je devais faire l’ordre de mes préférées ce serait ainsi : Nino, Yotsuba, Itsuki et Ichika. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’ordre ne suit même pas leur utilité jusqu’ici mais juste le feeling que je ressens.

Bref, nous ne sommes pas là pour moi mais pour Fûtarô. Du coup, ces deux tomes sont déjà une énorme réussite à mes yeux, que ce soit par les dessins, le genre original, les personnages, leurs évolutions, les mystères, l’énergie et la bonne ambiance qui se dégagent. De manière générale, j’apprécie fortement les premiers tomes des séries car on y découvre toute une multitude de thème. A voir donc avec le temps si cette série fera battre mon petit coeur jusqu’au bout.

Note : 4.5 sur 5.

Merci beaucoup de m’avoir lu. N’hésitez pas à me partager votre avis sur ce titre et sur cet article. Foncez voir ceux des copains cités en intro car nos articles sont liés. On se retrouve sur mon blog peu avant midi pour réitérer l’expérience avec Shaman King. Le tome 3 arrivera en magasin le 01 avril. À la prochaine !

#TeamMiku

26 commentaires

  1. Je viens commenter ici aussi pour te remercier d’avoir pensé à moi pour cette mise en commun !

    Il ne faudra pas hésiter à le refaire, même si je souhaite limiter les nouveautés cette année pour me concentrer sur les suites et les découvertes de classiques !

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai qu’on pourrait le refaire même si ce n’est pas nécessairement pertinent d’avoir des avis aussi proche assez souvent 😂
      J’en profite donc pour te faire la liste des œuvres que j’aimerais bien démarrer cette année pour voir s’il y en a en commun (même s’il n’y a que peu de chance que je puisse tout démarrer) :
      – Chainsaw man
      – Act Age
      – Parasite
      – Fullmetal Alchemist édition perfect

      J’aime

  2. Si j’avais su que tu avais lancé un groupement d’avis j’aurai participé …
    Justement j’essaie de regrouper le plus d’avis sur mon article pour les 2 premiers tomes, dans le même but que toi finalement. Est-ce que tu souhaites que j’y ajoute le tien également ?

    Aimé par 1 personne

    • En même temps, aimant particulièrement les traitements des personnages plus que l’action dans les shonen, une œuvre concentrée uniquement sur ça ne pouvait que me plaire 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s