King’s game extreme – Dans ma mangathèque #9

Bonjour à tous et bienvenue pour l’article Dans Ma Mangathèque de Janvier 2020. Et oui, ce n’est plus ce concept qui viendra conclure le mois mais bien un deuxième nouveau concept qui apparaitra dans deux jours. Mais avant ça, il est temps de découvrir ce qu’on peut trouver Dans Ma Mangathèque.


Cette nouvelle série aborde le thème du retour à la vie normale : comment peut-on intégrer un nouveau lycée, se faire de nouveaux amis, etc… quand on a déjà tout perdu de manière tragique et cruelle?

Cette histoire suit le survivant du « King’s Game » lors de son arrivé dans un nouvel établissement. Ses camarades font tout pour le mettre à l’aise et pour qu’il s’intègre facilement, mais son attitude les laisse perplexe : il refuse tout contact !

Chez lui, il enchaine les crises de larmes et les cauchemars.

Pourtant, peu à peu, il reprend goût à la vie grâce à ses camarades. Mais il semblerait que la malédiction du « King’s Game » le poursuit.

Synopsis de la série

Fiche technique : 5 tomes publiés entre le 13 février 2014 et le 12 février 2015 par Ki-oon en France.

Mais que dire sur ce titre ?

Déjà, je vais revenir sur un fait que je trouve plutôt cocasse. Autant j’avais un plutôt bon souvenir de King’s game et j’ai été un peu déçu, autant King’s game extreme m’avait laissé de côté et m’a là bien surpris. Certes, la différence d’étoiles n’est pas flagrante car le niveau n’est pas excellent non plus mais elle est bien là. Il est donc temps de voir ce qui m’a plu ou non.

Premièrement, le fait de faire revenir un personnage ayant survécu à un jeu du roi est particulièrement intéressant par les différents thèmes que cela permettrait de développer. Ainsi, on peut le voir se questionner sur le fait de s’attacher à nouveau quitte à tout risquer de perdre une nouvelle fois. Nous pouvons également voir les autres élèves se questionner autant sur ses connaissances, sur ce qu’il a bien pu faire pour survivre. Ces questions, accompagnées par l’habile jeu de manipulation d’un personnage m’ayant laissé de marbre vu à quel point je ne supporte pas les personnages fous, ne font qu’entraîner Nobuaki encore plus profondément dans le désespoir. J’ai trouvé cette partie particulièrement intéressante pour ce qu’elle raconte sur la façon de s’en sortir avec un drame et sur la facilité de manipulation des foules en temps de crise même si je place une énorme réserve sur le deuxième survivant qui ne me paraît pas justifié du tout.

Ensuite, grâce aux 2-3 personnages vraiment plein de bonté d’âme, Nobuaki arrive à continuer à avancer malgré tout ce qu’il lui arrive. Ainsi Kenta et Teruaki sont absolument passionnants par ce qu’ils mettent en jeu. Et grâce à ce Nobuaki à nouveau réveillé le voilà reparti avec toute sa joie de vivre et toute son humanité qui permet à tellement d’autres personnages de se réveiller.

Ainsi, on arrive au dernier ordre qui raconte beaucoup au niveau des relations sur les personnages et au niveau de ce que Nobuaki et à nouveau prêt à faire pour les autres.

Le premier tome et le traitement de Nobuaki m’auraient clairement fait mettre cette série à un haut niveau. Sauf que, même si cest logique dans le développement, on retourne assez rapidement vers la forme classique de King’s game qui bien que n’étant pas mauvaise l’empêche d’être marquante. En plus, on est toujours pas aidé par le deuxième survivant qui est inintéressant au possible même si il permet de belles confrontations morales avec notre héros.

En somme, une série qui surprend au début par ces questionnements post actes terribles mais qui revient sur une forme classique. Petit jeu de survie qui m’aura apporter quelques personnages attachants, quelques moments de tension mais également un dégoût toujours plus profond pour les personnages touchés par la folie sans justifications réelles.


Note : 3 sur 5.

Merci d’avoir lu cet article. N’hésitez pas à me partager votre avis sur cette œuvre et sur ce type d’article. On se dit à presque fin Février pour découvrir ce qu’il y a d’autre dans ma mangathèque et à dans deux jours pour le premier bilan mensuel.

⭐⭐⭐⭐⭐Assassination Classroom
Naruto
Rudolf Turkey
Dragon Ball
Bakuman
Bestiarius
Soul Eater
⭐⭐⭐⭐Death note
Prophecy
Black Torch
Area D
Fairy Tail
Kid I Luck
Hideout
All you need is kill
⭐⭐⭐King’s game extreme
Jackals
School Judgement
King’s game origin
Judge
Deadman Wonderland
Le protectorat de l’ombrelle
Un monde formidable
Freaks
⭐⭐King’s Game
Doubt

5 commentaires

  1. Ah bah vois-tu, c’est le contraire pour moi : j’ai bien plus « King’s game » que « King’s game extreme » XD
    Dans mon souvenir, la nana me sortait par les yeux, les graphismes étaient bien plus brouillon, et le repompage sur « Ring » m’a encore plus sauté au visage XD

    Aimé par 1 personne

    • De mémoire, c’était le cas aussi. Mais à la relecture, king’s game était moins bien que dans mes souvenirs et extreme meilleur donc ça a équilibré le tout 😅
      Je déteste aussi le personnage de natsuko qui est vraiment horriblement écrit mais je préfère les autres personnages secondaires de celui là.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s