Encore mieux que le tome 1 – Les Démons d’Hugo

Voilà le deuxième tome de l’univers d’Andrew Bennet créé par le Youtubeur Superflame. Il est disponible sous forme de roman papier ou de livre audio. Cet univers est juste sans limite puisqu’il peut raconter toutes les histoires qu’il veut et avec le ton qu’il souhaite. Que vaut donc ce tome ?

Les Démons d’Hugo
Superflame
10/05/2019
Lulu.com

Synopsis : Depuis quelques temps, Hugo Clifford, un jeune lycéen, entend des voix. D’abord diagnostiqué schizophrène, il se rendra finalement compte que les voix qu’il entend sont celles de démons qui sommeillaient en lui et qui sont en train de se réveiller. Si ces démons sont là ce n’est pas un hasard, ils ont été scellés dans le corps d’Hugo par son grand-père avec l’aide d’un certain Andrew Bennett. Seul Hic : ces démons n’ont rien à faire en hors des enfers et Satan compte bien les récupérer.

Mon avis : Autant le premier tome était une enquête un peu dure et n’avancant réellement que dans les dernières pages, autant celui-ci va à toute allure. Deux façons de faire, qui portent leur fruit, mais je préfère quand l’univers et les actions sont plus loufoques comme dans celui-ci.

Les personnages sont très drôles à suivre et permettent quand même d’avoir peur pour eux vu la dangerosité de l’aventure à laquelle ils doivent faire face.

Ces 144 pages arrivent très bien à dépeindre une bonne douzaine de personnages et à les faire interagir de manière très intéressante entre eux.

J’apprécie beaucoup le côté dichotomique entre le surnaturelle qu’il y a autour de nos héros et le côté très terre à terre des deux policiers que nous présente ce tome.

De plus, notre groupe de protagonistes ne compte pas uniquement sur Andrew pour les sortir de leur situation vu les nombreuses ressource dont ils font preuve, cela permet de ne pas les mettre au placard lors de son arrivée. Et puis, ça promet que du bon pour les suites qui sont bien teasées en fin de volume.

En somme, il s’agit d’un très beau moment, quoique un peu court, en compagnie de cette fine équipe qui va clairement me manquer en attendant leur possible réapparition dans les pérégrinations de notre cher Monsieur Bennet et qui montre à quel point cette univers peut raconter des histoires hétéroclites mais toujours très intéressantes.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s